à propos
Mon parcours, mon histoire

J’accompagne les entrepreneurs d’hier et de demain à développer une activité pleine de sens

en bref

Je m’appelle Flore L’Eveillé et je suis coach business et inspiratrice. J’accompagne les entrepreneurs d’hier

et de demain à développer une activité pleine de sens, pour eux comme pour le monde, à innover, se distinguer et vivre leurs rêves. 

Avec plus 14 000 followers sur les réseaux sociaux,

je partage quotidiennement mes prises de conscience, enseignements et idées avec authenticité et bonne humeur. 

J’anime également des ateliers, masterclass et stages, tels que « the Lightworker journey » ou encore « Affirmation et exploration personnelle », grâce auxquelles je communique ma passion de l’entreprenariat et tout ce qui s’y rapporte.

Mes traits de personnalité

  • Je suis souriante et enjouée pour tout

  • J’aime être naturelle et authentique 

  • J’ai un léger accent du nord 

  • Je fais des blagues pas drôle et j’en rigole 

  • Je suis dynamique et motivante ! 

  • Je parle un peu beaucoup car ça m’aide à réfléchir et à avoir des prises de conscience

Mes loisirs préférés

  • Me balader dans la nature pour le calme et la paix, aussi bien extérieur qu'intérieur. Comme si, tout d’un coup, ce grand tourbillon de la vie s'arrêtait et se suspendait

  • Ecouter de la musique et chanter / danser pour retrouver mon âme d’enfant, rigoler, perdre la notion du temps et m’amuser

  • Voyager pour me sentir pleinement vivante, être surprise et m’enrichir des rencontres que je fais et des nouvelles cultures que je découvres.

Ce que j’aime le plus dans mon travail de coach

  • La positivité : j’apporte des possibilités, des opportunités et de la joie avec mon métier 

  • La contribution : j’aide les entrepreneurs à se lancer et à vivre de leur rêve, ça n’a pas de prix !

  • La liberté : je suis libre de mes horaires, de ce que j’ai envie de faire sur l’instant, de là où j’ai envie de travailler et de qui j’ai envie d’accompagner. C’est un véritable luxe que je savoure au quotidien.

TOUTE MON HISTOIRE 

J’ai eu une enfance joyeuse grâce à des parents présents, aimants et un peu originaux. Véritable bout en train toujours en train de rire et de faire des blagues, je me rappelle d’une fois où, le jour de mon anniversaire, mes parents sont venus me réveiller et m’ont emmené à la mer au lieu d’aller à l’école. J’ai vite compris que la vie était un grand terrain de jeu et que nous avions toujours le choix. Nous étions et nous sommes toujours responsables de notre réalité.

Adolescente, j’étais bonne élève mais je détestais l'école parce que je m’y sentais complètement rejetée et incomprise. Mes parents n’avaient pas beaucoup d’argent mais ils avaient mis tout ce qu’ils pouvaient pour m’inscrire dans un collège privé où les autres enfants n’avaient clairement pas le même niveau de vie que le mien. Cette période difficile m’a appris à cultiver ma différence et à accepter qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. J’adore justement sortir du lot et c’est ce que j’aime dans mon métier aujourd’hui : aider les autres à pleinement incarner qui ils sont.  

Lors de mon premier boulot comme vendeuse en boulangerie de mes 16 à mes 18 ans, j’ai fréquenté des collègues qui étaient là depuis des années et qui passaient leur temps à regretter toutes les choses qu’ils n’avaient pas faites en espérant que demain soit mieux. J’ai compris que notre vie se joue sous nos yeux, tout de suite, maintenant. 

En parallèle, je me suis beaucoup investie dans des associations aussi bien humanitaires que culturelles et c’est là que j’ai découvert une chose primordiale : on se sent vraiment complet lorsqu’on contribue à plus grand que soi. J’ai vu des gens se battre pour les autres, des vies être sauvées grâce à d’autres et un monde meilleur se dessiner grâce à tout le monde. C’est de ce monde là dont j’ai envie de faire partie.

 

Etudiante, j’ai fait un bac musique alors que je n’avais jamais étudié le solfège et j’ai obtenu des résultats incroyables. Je suis partie seule en Erasmus à 19 ans en Irlande et j’ai ensuite déménagé à Paris encore une fois seule alors que je ne connaissais personne. Ces expériences m’ont permis de me rendre compte que l’on est capable de tout faire dans la vie lorsqu’on s’investit et que l’on persévère.

En parallèle, j’ai fait l’incroyable rencontre de mon mari qui m’a aidé à croire en moi et à me faire passer en premier, alors que j’avais souvent tendance à adopter la posture du sauveur à cette époque. Le fait de n’avoir ni passion, ni mission m’a rapidement pris de court et j’ai suivi la voie classique qui m'était toute tracée. Quand j’ai commencé à intégrer le monde du travail après 6 ans d’études et un Master en poche, je me suis entendue et surprise à penser et dire que je ne pouvais pas espérer mieux dans la vie que d’obéir à des ordres et travailler de 9h à 18h. C’est ce qui a été le déclic. Hors de question de subir ma vie et de la laisser filer devant mes yeux, moi qui avait toujours rêvé de liberté et d’aventure !

C’est aussi grâce au soutien sans faille de mon mari que j’ai découvert à cet instant l’importance d’être entouré et d’avoir quelqu’un d’autre que soi qui croit en notre réussite.

Alors j’ai quitté mon job, ma sécurité et toutes mes certitudes pour oser, sans savoir ce que je voulais mais certaine de ce que je ne voulais plus. L’argent et le statut ne suffisent pas à rendre heureux alors j’ai trouvé un emploi à mi-temps pour pouvoir subvenir à mes besoins tout en intégrant une formation en naturopathie, un domaine qui m’intéressait particulièrement à l’époque. 

Dès la rentrée, le directeur de l’école nous a fait comprendre que vivre de son activité de naturopathe prenait en moyenne 3 ans, après la formation qui, elle-même, durait 3 ans. Comme j’avais déjà fait de longues études, c’était tout simplement inconcevable pour moi d’attendre aussi longtemps. Alors j’ai lancé mes réseaux sociaux et même si tout le monde me disait que c’est impossible, j’ai réussi à me prouver à moi-même qu’on peut partir de rien et créer une activité qui fonctionne en même pas 1 an.  

Cette réorientation m’a aussi aidé à me positionner et à savoir ce qui était juste pour moi. Après plus d’une centaine de consultations et un carnet de rendez-vous plein, j’ai eu envie de nouveaux challenges et de mettre à profit tout ce qui faisait de moi qui j’étais. C’est donc à ce moment là que j’ai arrêté la naturopathie et opérer une transition vers le coaching. 

Ma reconversion m’a appris que nous n’avons pas toujours la solution à ce quelque chose qui nous manque dans la vie et qui la rendrait incroyable, même lorsqu’on la cherche désespérément. En réalité, pour qu’elle apparaisse, il faut lui laisser de la place et du temps. On n’est pas obligé de la trouver du premier coup et ce n’est pas parce qu’on ne l’a pas encore trouvé qu’elle n’existe pas. Pour savoir ce qu’on veut vraiment faire dans la vie, il faut y dédier du temps et faire des expériences. 

Aujourd’hui, je suis coach business et inspiratrice et je dédis chacune des mes journées à aider les entrepreneurs d’hier et de demain à développer une activité qui a du sens, pour eux comme pour le monde, à innover, se distinguer et vivre leurs rêves.

Même si je suis très sérieuse et investie dans tout ce que j’entreprends, je suis aussi une grande enfant, convaincue que la vie est un immense terrain de jeu !

mes interviews

Qui suis-je ?

Entrepreneure, téméraire et déterminée, à 29 ans je réalise mon rêve de contribuer au monde. Chef d'entreprise depuis 2 ans, j'ai développé un état d'esprit et une stratégie qui me permet de vivre de ma passion, en étant épanouie et alignée. Visionnez cette vidéo pour en savoir plus !

En savoir encore plus !

newsletter

Inscrivez-vous à ma Newsletter pour être tenu

au courant de toutes les nouveautés !

  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon

m'écrire

© 2020 Flore L'éveillé

crédits photos © Olivia Sinet et Adrien L'éveillé