Camille Soustra

19.jpg

J'ai conçu le Parcours Equilibre pour accompagner les femmes leaders et entrepreneurs qui veulent se développer sans s’épuiser.

J’éprouve une immense gratitude pour Flore et pour ce qu’elle permet de faire émerger avec la Pépinière. Il y a à la fois beaucoup de bienveillance, d’amour, de sincérité dans la Pépinière mais on ne reste pas hors sol, on est dans le concret et l’action.

Qui es-tu ?

Je suis Camille Soustra, j’ai 41 ans et je vis aux Lilas. J’ai choisi de me reconvertir dans l’accompagnement et la relation d’aide après 20 ans en entreprise, et un burn out sévère dans mon dernier poste en tant que Directrice de Communication pour un grand groupe français. J’ai créée la société Proserpina (nom latin de la déesse Perséphone, reine du royaume des ombres et déesse du printemps) et grâce au travail réalisé au sein de la Pépinière j’ai conçu le Parcours Equilibre pour accompagner les femmes leaders et entrepreneurs qui veulent se développer sans s’épuiser.
 

Quel est ton parcours jusqu’à présent ?

J’ai grandi entre Paris et New York dans un milieu d’expatriés et j’ai toujours connu la vie urbaine, exigeante, où ‘faire carrière’ était la clé de la reconnaissance sociale. J’ai fait des études littéraires, je suis diplômée de Sciences Po Paris et j’ai également un master en marketing et communication de l’université Bocconi à Milan. Après une carrière toute tracée dans les métiers de la communication - qui me permettaient de concilier ma créativité, ma sensibilité avec un métier salarié - j’ai fait un burn out où mes capacités cognitives ont été mises à mal. J’étais tellement engagée que je me suis oubliée, et à la fin, ce qui était le coeur de mon activité - imaginer des axes de communication pour des stratégies, relire et valider des supports…- tout cela m’était impossible, car je ne pouvais plus lire, ni me concentrer. 

Dans le cheminement qui a suivi le burn out, je me suis reconnectée à mes aspirations d’enfant, celles qui n’étaient pas teintées par les attentes et les injonctions extérieures. Je voulais soigner, accompagner, aider l’autre. J’ai donc choisi de me former en coaching pendant 8 mois et en yoga kundalini pendant 1 an. Le yoga kundalini a été un puissant accélérateur de transformation pour moi et j’ai tout de suite voulu approfondir et partager cette pratique, alors que je ne pratiquais aucun yoga auparavant.


Quelles étaient tes aspirations ET tes blocages avant d'intégrer la Pépinière?

A l’issue des formations, je savais que je voulais créer un accompagnement qui combine le coaching, le yoga, la méditation et le conseil en communication et leadership. Mais réfléchir seule, sans cadre, sans structure était difficile. Etant à la fois très créative et très sensible, je passais beaucoup de temps à imaginer, écrire, mais rien de concret n’était engagé. J’ai très rapidement senti que le coaching serait essentiel pour la suite de ma création d’entreprise. J’avais besoin d’être moi-même coachée pour passer à l’action. 
Qu’est-ce que tu es venu chercher en intégrant la Pépinière ? avais-tu des appréhensions ? qu'est-ce qui t'a décidé ?

Je suis venue chercher au sein de la Pépinière un cadre bienveillant dans lequel construire un accompagnement à mon image. J’avais également très envie de pouvoir entrer en relation avec d’autres femmes entrepreneurs qui souhaitent contribuer au monde avec leur singularité. C’est la rencontre avec Flore et son énergie, son authentique envie d’aider et de booster les femmes qu’elle accompagne, sa joie naturelle qui m’ont convaincue de franchir le pas. J’ai suivi mon coeur et mon intuition en choisissant d’investir sur moi auprès d’une coach avec qui je ressens une réelle et profonde connexion, beaucoup de bienveillance et qui a construit un cadre fiable, qui donne confiance pour avancer. 

 

Quel a été ton cheminement dans la création de ton activité, que ressens-tu ?

J’ai adoré chaque phase de mon avancée dans la Pépinière, j’ai pu prendre le temps au début d’une réelle introspection pour m’écarter des injonctions et me connecter à ce qui était juste pour moi dans ce projet. J’ai trouvé de solides appuis auprès de mes compagnes de voyage, et j’ai eu la chance de pouvoir échanger avec les membres de la Pépinière présentes pour le séminaire des 1 an. La force du collectif a été un levier puissant pour avancer en confiance. J’ai pris le temps de structurer un Parcours dans lequel je crois profondément et qui va permettre aux femmes que j’accompagne de revenir à elles pour construire une vie plus équilibrée, dans laquelle elles peuvent assumer leurs rêves et leur leadership sans s’épuiser.


Où en es-tu dans ton activité à la fin de la Pépinière ?

Aujourd’hui mon contrat est finalisé, mon site web camillesoustra.com est en ligne et j’accompagne déjà une première cliente issue de mon cercle proche. Je déploie des actions pour développer ma visibilité et rencontrer mes clientes, je vais également structurer une offre pour les entreprises et me rapprocher des DRH pour leur proposer mon parcours.


Dans quel état d'esprit es-tu aujourd'hui ? 

Je me sens confiante et certaine de la qualité de l’accompagnement que je peux offrir, j’ai dépassé les croyances autour du syndrome de l’imposteur, j’ai développé ma posture de chef d’entreprise après 20 ans passés dans le salariat, et je suis totalement convaincue à la fois du besoin qu’il y a d’accompagner les femmes pour les aider à éviter ou se remettre de l’épuisement, et de la pertinence de ce que j’ai construis pour les aider.


Que proposes-tu ? qui accompagnes-tu ?

J’accompagne les femmes leaders et entrepreneurs qui veulent se développer et assumer leur leadership,  leurs rêves et leurs ambitions sans s’épuiser. J’ai conçu le Parcours Equilibre pour leur permettre à travers du coaching individuel, une approche sur mesure en yoga et en méditation, et du conseil en communication, de travailler à la fois la tête, le coeur et le corps pour revenir à elle, apprendre à faire d’elles leur première priorité et oser écouter la voix du coeur et de l'intuition. 

 

J’éprouve une immense gratitude pour Flore et pour ce qu’elle permet de faire émerger avec la Pépinière. Elle donne à des femmes la force et le courage d’assumer leur singularité et leurs rêves, tout en étant concrète et efficace dans son approche. Il y a à la fois beaucoup de bienveillance, d’amour, de sincérité dans la Pépinière mais on ne reste pas hors sol, on est dans le concret et l’action. Les progrès réalisés sont immenses dans ce qui a été mis en oeuvre dans la matière que dans ce qui s’est renforcé en moi pour dire au monde qui je suis et comment je peux accompagner et inspirer les autres. 

Son site internet : camillesoustra.com