caroline Aubrejac

IMG_6428.jpg

Là où je m’éparpille très facilement, Flore m’a aidé à me poser, me structurer et à réaliser une véritable introspection de moi-même afin que mon accompagnement me corresponde totalement.

Je m’appelle Caroline, j’ai bientôt 37 ans, maman de 2 garçons et un parcours de vie un peu atypique ! Il y a 10 ans j’ai été confronté à un gros problème de santé (à la suite de mon accouchement) qui m’a laissé de grosses séquelles physiques et psychologiques irréversibles et

depuis je ne cesse de me battre pour retrouver une vie normale.

 

J’ai 15 ans de banque derrière mois, un métier que j’aimais beaucoup, qui m’a permis d’évoluer au fil des années, et dans lequel j’avais encore de belles perspectives d’évolution. Seulement depuis mon accident, beaucoup de choses ont été remise en question puisque je ne

pouvais plus pratiquer mon métier comme avant, et mes rêves d’évolution se sont assombris, bref mon plan de carrière a été mis à mal. Malgré tout mon entreprise a su s’adapter à ma situation en me proposant des métiers plus « administratifs » au sein de celle-ci, seulement cela ne me

correspondait pas du tout. Le relationnel, le contact, la communication, les solutions apportées à mes clients, etc… m’ont très vite manqué. Et puis je me suis rappelée une phrase que je me répétais assez souvent durant mon hospitalisation « tu verras dans 10 ans ça ira mieux ». C’est donc,

naturellement, qu’au dixième anniversaire de mon accident, j’ai pris la décision de stopper ce que je n’aimais plus afin de me lancer à 100% dans ce projet qui me tenait à cœur depuis quelques temps.

 

En 10 ans de combat j’ai beaucoup appris sur moi, sur les capacités de mon corps à rebondir, à s’adapter, la puissance du mental lorsqu’il s’agit de se relever, d’accepter de comprendre, et tout cela j’ai à cœur aujourd’hui de le transmettre… Seulement on ne s’improvise pas coach en

« renaissance » comme cela ! Quelle était ma légitimité pour coacher des personnes ? Finalement qui j’étais pour me prétendre coach et accompagner certaines personnes ?

 

C’est donc naturellement que je me suis tournée vers la Pépinière, ma séance découverte avec Flore a été une révélation pour moi ! Tu as su me donner une telle confiance en à peine 1h de temps. Et c’est exactement cela que je venais chercher, me rassurer dans mon choix professionnel,

que je pouvais me sentir légitime dans ce monde, que oui j’avais aussi ma place ici ! Évidemment ma plus grosse appréhension était d’entendre que je n’avais rien à faire ici, et que ce n’est pas parce que j’ai vécu cette expérience il y a 10 ans que cela me donne plus de légitimité qu’une autre ! Je me demandais aussi comment exercer un métier sans diplôme ni expérience ?

 

Notre échange avec Flore a été si pertinent et ne cessait de résonner dans ma tête que je me suis décidée de sauter le pas. Je fonctionne beaucoup à l’instinct et finalement ces propos n’ont fait que conforter et acter mes pensées depuis plusieurs mois.

 

Mon activité est encore en pleine création, Flore m’a énormément aidé d’un point de vue structural. Là où je m’éparpille très facilement, Flore m’a aidé à me poser, me structurer et à réaliser une véritable introspection de moi-même afin que mon accompagnement me corresponde totalement. Je ressens énormément de gratitude envers Flore et son équipe, pour votre professionnalisme, votre disponibilité. Je ressens une certaine excitation mais aussi encore un peu d’inquiétude quant à la concrétisation de mon projet de vie !

 

Disons que je suis en plein ascenseur émotionnel, autant d’excitation, d’interrogations et un peu d’angoisse aussi ! C’est un projet de vie qui est en train de se concrétiser et aussi paradoxalement que ça puisse paraître cela me fait peur ! Je n’accompagne encore personne, il me reste encore quelques points à approfondir. Je commence en parallèle une formation de coach professionnel sur 7 mois afin d’acquérir notamment

la posture de coach mais aussi obtenir des certifications me permettant d’exercer aussi dans de grands groupes professionnels ; pour y avoir travailler durant 15 ans il y a un grand besoin decoach !